Arzach (1976). Mœbius vu par Jean-Luc Coudray. Case mémorable 1

 

Dans "Arzak" de l'album Arzach. Mœbius. Humanoïdes Associés. 1976.

 

J’appellerai cette case « Rencontre entre deux mondes ».

Le personnage principal est vêtu en aviateur. Il est plastiquement relié et organiquement dépendant d’une vieille voiture (cases précédentes) qu’il conduit manifestement comme un aéroplane. Sa malette montre qu’il est en mission.

Les autres personnages ont la gémellité d’un destin commun : ils sont nus et leur agressivité est une puissance lente. C’est dans le ralenti d’un sommeil que l’un d’eux, qui est n’importe lequel d’entre eux, tente le seul contact possible avec le conducteur de la voiture : le coup de pied parfaitement codé d’un karateka, rencontre non-personnelle, liaison réduite au plus simple passage de la cause à l’effet, le transfert d’energie.

Ainsi, la relation entre ces deux mondes est une relation quantitative, où un élan passe d’un personnage à l’autre, relation à sens unique.

[JEAN-LUC COUDRAY]

• Jean-Luc Coudray a croisé plusieurs fois la route artistique de Mœbius. La première fois en 1987, lorsque ce dernier a illustré Les Histoires de Monsieur Mouche (Aedena), puis en 2000, pour 2001 après Jésus Christ (Stardom). Ce texte a été publié dans TAO n°5 (1998) consacré à Moebius.

• Le concept de « case mémorable » a été inventé dans Les Cahiers de la Bande dessinée de Thierry Groensteen.

DANS LA MEME COLLECTION
• Arzak (2010). Mœbius vu par Jean-Luc Coudray. Case mémorable 2
• Mœbius c’est du Lux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s