Archives TAO : numéro 1, Daniel Goossens

Tao 1

EO présente ici l’Archive N°1 du magazine TAO publié fin 1994.
Ce premier numéro nous permettait alors de faire une arrivée sensée sous plusieurs aspects.
D’abord justifier l’emprunt de ce nom quelque peu démesuré : le TAO que l’on ne peut nommer donc « indicible, c’est à dire? On peut pas dire ! » Citation de Goossens re-cité en conclusion du préambule à ce TAO N°1. Et re-re-cité dans le document ci-joint, c’est donc dire que l’indicible peut être répété !
Ensuite, bien sûr, l’interview de celui qui dessine si bien l’indicible par le rire : Daniel Goossens.
Mais aussi la publication de quelques textes parfois bien vus (mais pas toujours, on peut le dire maintenant) de SF ou autres aphorismes poético-gnostiques sur le Tao et ses illustrateurs divers. Ainsi une présentation du Monsieur Mouche de Jean-Luc Coudray ou du Lao-Tseu : le silence du sage de Tsai Chih Chung (édition Carthame, enfin à l’époque !)

Archives TAO 1 - Daniel Goossens

Ici vous ne trouverez pas tout ça, ni les encarts comme les calques ou la pub dépliable pour des raisons assez évidentes dans ce format numérique finalement moins interactif que le papier de 1994. Il y avait aussi une interview de Max Cabanes, qu’il serait intéressant de prolonger maintenant qu’il a agrandi ses Villages, où il pose une question pertinente à Goossens.
La réponse est là mais pas le reste, pour le moment.

Archives TAO 1 - Daniel Goossens

Mais il y a l’essentiel : l’interview titrée « Daniel Goossens est ressemblant » que 17 ans après on peu compléter par « ...et ne s’efface pas avec le temps ». Tant ses propos de l’époque restent pertinents mais nous enrichissent même avec le recul. L’intervieweur doit avouer pour votre édification combien certaines de ses questions voulant attirer Daniel dans un angle précis sont régulièrement défaites ! Ainsi l’axe sur la complexité de l’humour : suivez-le et vous verrez comment avec des « idées qui ne marchent pas sont celles où l’on sent une intention » ou sa réfutation de « l’escalade des degrés », il démolit gentiment mes lourdes insistances. S’il admet (après hésitation) son intérêt à la fois comme informaticien et humoriste pour le « fonctionnement de l’esprit » c’est pour mieux souligner ensuite une impossible définition universelle de l’humour.
Cadeau inattendu : c’est bien lui qui a justifié par l’absurde ce détournement de la Voie.

Archives Tao 1 - Daniel Goossens

C’est l’intérêt de cet interview et j’en suis fier car directement bénéficiaire ! Rétrospectivement Daniel m’a libéré d’une vaine envie inconsciente que l’humour soit autre chose que ce qui fait rire. Qu’il n’a pas d’autre justification en soit, même si sa construction peut obéir à des logiques complexes. C’est une vraie liberté, qui de surcroît n’empiète sur celle de personne, rien que pour ça cette réédition se justifie. Ainsi que ces derniers remerciements pour Goossens : ils sont bien mieux que spontanés car justifiés après toutes ces années à avoir bien intégré l’intérêt de ses propos qui m’ont permis de faire exploser en moi les limites traditionnelles de l’humour et là ça m’étonnerai pas qu’il l’ait fait exprèèèèès !
Ce numéro était dédié à Jean Carmet décédé cette année 94 et on vous conseillait de le lire en écoutant Les Nits, ça reste valable !
[ÉRIC FLUX]

• Pour lire en ligne cette Archive TAO 1 vous devez vous rendre sur le site Issuu en cliquant ICI (ou sur les images ci-dessus).
• Pour obtenir le PDF (HD, 25 MO) cliquez ICI.
 DANS LA MÊME COLLECTION

EO, les origines (le retour de TAO)
• Archives Tao 1 – Daniel Goossens
• Archives Tao 2 – Alejandro Jodorowsky [à paraître]
• Archives Tao 3 – Andreas [à paraître]
• Archives Tao 4 – Jean-Luc Coudray [à paraître]
• Archives Tao 5 – David B [à paraître]

Publicités

2 réflexions sur “Archives TAO : numéro 1, Daniel Goossens

  1. Les Nits ! Bon Dieu, ça ne me rajeunit pas. Ce qui est rigolo, c’est que les dessins inédits le sont toujours :-) En fait, vu sa production, l’interview est toujours d’actualité. À propose d’humour construit, tu aurais pu le lancer sur Tati :-))
    Et je devais dessiner et là j’ai lu toute l’interview… C’est dégueulasse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s